Les Oscars : quand le nude côtoie les strass, le Glamour demeure.

Bonsoir les amis,

Après des Césars 2013 en demie-teinte niveau look, voici quelques morceaux choisis des Oscars cuvée 2013, avec plusieurs tendances bien marquées : d’un côté, le nude avec du rose poudré, du blanc immaculée et de l’autre, du bling, de la strass à gogo, il faut que ça brille quoi !! Notons aussi de sérieuses outsiders côté bleu.

Dans l’équipe des Nude, on notera les 2 grandes gagnantes de la soirée :

Jennifer Lawrence en Dior :

jennifer dior

Anne Hathaway en Prada :

anne prada

Amy Adams en Oscar de la Renta :

amy de la renta

 

Zooey Deschanel en Valentino (j’adore)

zooey

Charlize Theron en Dior (coup de coeur)

charlize dior

 

Natalie Portman aussi en Dior et aussi en blanc

natalie

 

Dans l’équipe des strass et paillettes, on retrouve toutes les autres :

Catherine Zeta-Jones en Zuhair Murad

catherine zuhair murad

Naomi Watts en Armani Privé

naomi armani privé

Miranda Kerr en Valentino

miranda

 

Halle Berry en Versace

halle versace

 

Dans l’équipe des Bleu, il y avait entre autres du Vuitton pour Reese Witherspoon, du H&M pour Helen Hunt, du Zuhair Murad pour Lily Collins :

bleu oscars

 

Dans l’équipe des flops (parce qu’il en fallait bien une) :

Renee Zellwegger en Carolina Herrera (robe d’une couleur peu adaptée pour une personne à la peau très claire : l’ensemble reste fade)

renee herrera

Faye Dunaway : là c’est la grosse faille pour Faye qui a oublié de retirer ses gants Mapa avant d’aller à la cérémonie  (je sais que vous avez un peu ri derrière votre écran)

faye

Bonne nuit parmi les étoiles !

Bisous

Loukoum

Publicités

Césars 2013 : la déception des tenues

Bonjour,

Ce week-end c’est LE week-end des cérémonies : hier les Césars, demain les Oscars. En général, c’est l’occasion de voir des jolies tenues portées par les plus belles femmes.

Autant vous dire qu’hier soir, c’est difficile de décrire ce que j’ai vu au Théâtre du Châtelet : un sentiment de déception et de choc (bon j’exagère mais c’est juste un effet de style). Avec tous les choix qu’elles avaient sûrement (car ce n’est pas les grandes maisons de Haute-Couture qui manquent sur Paris), certaines, on se demande, ce qu’il leur est passé par la tête pour porter ça :

Aïssa Maiga, qui se croyait à la fête de la bière à Munich… (Ulyana Sergeenko Couture SS 2013)

02-1-maiga-cesar-2013

Bérénice Béjo, en tenue mémère camouflage (Giambattista Valli Couture)

02-2-bejo-cesar-2013

SoKo, se croyant au concert des Tokyo Hotel ou Marylin Manson.

soko

Marina Foïs, en total flop. Quand on a des bras musclés et pas de seins, on ne porte pas ce genre de décolleté, qui devient peu harmonieux au regard. Sans oublier les chaussures babouche qui cassent la silhouette (déjà pas grande) de Marina.

1061144-marina-fois-attending-the-38th-annual-620x0-1

Heureusement que celles-là sauvent l’honneur :

Marion Cotillard en Dior Haute-Couture SS 2013 : elle a compris que l’effet graphique noir & blanc sera le phénomène de la saison :

marion

Léa Seydoux

1060996-lea-seydoux-arrivees-38-eme-620x0-1

Ludivine Sagnier

ludivine-sagnier-aux-cesar-2013

Emilie Simon, originale mais toujours délicate en Paule Ka (coup de coeur pour ses chaussures)

emilie simon

Parfois, à trop vouloir en faire, on se perd dans les méandres de l’originalité. Les tenues les plus simples sont parfois les meilleures ; il suffit juste du petit détail pour donner ce petit effet qui change tout : un imprimé pour Marion Cotillard, la robe-cape pour Léa Seydoux…

Demain, au tour des Oscars, mais là peu de risque de déception.

Bon week-end tout le monde et n’hésitez pas à partager vos avis.

Loukoum