Montréal – Je me souviens…

Hello !

Comme promis sur Facebook, voici (avec un mois de retard) un résumé de mon escapade d’une semaine dans la ville de Montréal au Québec, Canada. Ce voyage, bien que court, signifiait beaucoup de choses pour moi (nous).

En effet, il y a 3 ans déjà, mon conjoint et moi, prenions une décision, celle d’envisager de vivre au Canada et spécialement à Montréal. Nous avions dans nos connaissances des Français partis s’installer là-bas et s’y plaisant. La conjoncture étant ce qu’elle est en France actuellement, comme beaucoup de nos compatriotes tricolores, nous pensons sérieusement à l’expatriation, ne nous sentant pas assez valorisés ici, humainement et professionnellement parlant. Nous pensions au PVT au départ mais ce type de visa ne nous convenait pas car ne durait qu’un an et demandait beaucoup de sacrifices de notre part (quitter des jobs, un appart…) pour du sursis d’une année. Le PVT aurait été plus qu’envisageable dans un contexte différent ; par exemple, lorsque nous vivions chez nos parents. Maintenant, nous avons construit une vie à deux donc la résidence permanente (RP pour les intimes) correspondait plus à notre profil et à notre volonté de vision sur le long terme. En 2014, nous commençons à constituer notre dossier RP avec notamment le passage des tests de langues (français pour nous deux, et anglais en plus pour moi). Le dossier se constitue d’un ensemble de critères avec des points en fonction de votre profil. A priori, les points nous les avions largement. Seulement, un drame familial nous a obligé à remettre à plus tard ce projet d’immigration canadienne.  Pour nous consoler de ce report, nous avons souhaité faire un voyage « découverte » au pays de l’érable et aussi en profiter pour tâter le terrain.

Concernant les billets d’avions, je vous conseille fortement la compagnie aérienne Air Canada. Ce fut le voyage en avion le plus agréable que je n’ai jamais fait (pourtant j’en ai fait beaucoup). Les stewards et hôtesses étaient plus qu’agréables, le service aussi.

Pour le logement, nous avons opté pour la première fois pour Air bnb et avons loué un appartement condo dans le quartier du Plateau chez Alex, un Montréalais super cool, qui a pris le temps de m’écrire et de venir nous accueillir à notre arrivée, nous montrer le quartier. Nous avions été entièrement satisfait de cette location pour plusieurs raisons :

  • L’aspect financier : louer un appart revient moins cher que réserver un hôtel. Nous avons payé 57€ la nuit ; un hôtel correct coûte environ 100€ la nuit. De plus, il est plus facile de gérer son budget alimentation dans un appart que dans un hôtel (obligés de manger tous les jours au restaurants avec les tips…). Là, nous faisons les courses (la nourriture n’est quand même pas donné à Montréal) et avons tout à disposition dans l’appartement.
  • L’aspect immersion : louer un appartement chez l’habitant permet de s’immerger totalement, de vivre au rythme du pays. Je trouve que le fait de se trouver dans un hôtel coupe totalement de cette sensation. Nous vivions à la Montréalaise.
  • L’aspect pratique : bon, là c’est la Fille qui parle, la ménagère quoi (je déteste ce mot). Mais c’est quand même bien pratique de pouvoir laver et sécher son ligne gratuitement :), de revenir sur Paris avec zéro fringues dans le sac à linge. Et oui, parce que laver une culotte dans un hôtel ça revient à 12.00€, bah là on a une laveuse et une sécheuse à disposition ! Et c’est bibi qui était super contente !

PHOTO DE L’APPART

IMG_9722

IMG_9726

IMG_9725

IMG_9727

IMG_9728

IMG_9665

IMG_9666

JOUR 1

La météo prévoyait une semaine magnifique et elle ne s’est pas trompée. Au programme : soleil, chaleur et bonne humeur. Nous avons commencé fort avec la visite du Parc Mont-Royal avec une bonne quinzaine de kilomètres à pieds. Mais avant cela, nous avions pris des forces avec un brunch chez L’Entre-Pots à un bloc de notre appart, vivement conseillé par Alex. Nous n’avons pas été déçus :). Regardez plutôt plus bas … On ressent une énergie positive incroyable dans cette ville et spécialement en ce Samedi au Parc. Les gens courent (jeunes, vieux, papas, mamans, chiens, amis, amoureux…) et ça donnent envie de faire de même. Les gens se parlent, en anglais et switchent en français, se retrouvent – beaucoup de groupes de jeunes venus par exemple, fêter l’anniversaire d’une amie et manger des gâteaux. Bref, on s’y sent bien à Mont-Royal :).

IMG_3030

IMG_3031

IMG_3017

IMG_3025

IMG_9646

IMG_3026

IMG_3027

JOUR 2

Deuxième jour. Les jambes courbaturées par tant de marche la veille. Au programme : Café à la brûlerie Saint-Denis, Square Saint-Louis, Poutine au restaurant La Banquise et digestion au Parc Lafontaine. J’ai quand même beaucoup moins apprécié ce parc que celui de Mont-Royal. Première expérience de la poutine (plat typiquement québécois mais idéalement hivernal) à la Banquise, qui sert une centaine variante de ce plat. Je me suis contentée de la version classique avec un supplément oignons.

IMG_9660

IMG_3032

IMG_3057

IMG_3045

IMG_3046

JOUR 3

Une journée plus soft mais un peu moins intéressante ceci dit. NOus avons commencé avec la visite du marché Jean Talon. Un peu déçus car nous sommes arrivées un peu sur le tard et il n’y avait plus grand chose à voir. Nous en avons profité pour aller acheter du sirop d’érable dans une boutique en face du marché et recommandée par Lonely Planet : le Marché des Saveurs. Nous en sommes repartis avec 3 bouteilles de sirop d’érable biologiques. Nous avons ensuite marché sur la « Main » dans le quartier de  Petite Italie, Mile End. Le midi, pause déj’ à Fairmount Bagel, une institution à Montréal. L’après-midi, retour sur la rue Saint-Denis et achat de viandes séchées chez une autre institution de Montréal : Schwartz’s.

IMG_3047

 

IMG_9682

JOUR 4

Journée au Centre Ville qui allie le Vieux-Montréal et les grattes-ciels. Nous débutons avec la visite du musée Pointe-à-Callière qui est situé directement sur un site archéologique d’importance (les premières fondations de la ville) et qui permet de voir comment cette ville s’est construite. Le belvédère permet un point de vue intéressant sur diverses attractions de la ville notamment des constructions liées à l’Exposition Universelle organisée par la ville en 1967. Ensuite, un tour dans le Vieux-Montréal (Basilic, Hôtel de Ville, Tour de l’Horloge). On prend le métro pour aller manger un bout bien mérité au restaurant Reuben’s (lui aussi spécialiste de la viande séchée).

IMG_9687

IMG_9691

IMG_9705

IMG_9696

IMG_9701

IMG_9698

IMG_9710

IMG_9718

IMG_9721

IMG_3056

IMG_3052

JOUR 5

Journée passée au Jardin botanique, à l’Insectarium et au Parc Olympique de Montréal (JO organisés par la ville en 1976).

IMG_3094 IMG_3095 IMG_3065 IMG_3054

IMG_9731 IMG_9808 IMG_9816

IMG_9819 IMG_9820 IMG_9822 IMG_9824 IMG_9826 IMG_9839

 

 

JOUR 6

Pique-nique et après-midi au Parc Jean Drapeau, une sorte d’île sur le fleuve Saint-Laurent, sur laquelle on retrouve entre autres des Pavillons vestiges de l’Exposition Universelle, et surtout le circuit de Formule 1 (qui s’est déroulé dimanche dernier).

IMG_9841 IMG_9842 IMG_9844 IMG_9846 IMG_9852 IMG_9853 IMG_9868 IMG_9876

 

Voilà, ainsi s’achève notre petit séjour dans cette ville cool. Un regret : ne pas y être restés plus longtemps et ne pas avoir vu davantage du Québec qui est une région magnifique avec un peuple plus qu’accueillant. Mais tout cela n’est que partie remise ;).

xxxx

Publicités

La Dolce Vita

Bonsoir,

L’hiver approche et on le ressent bien niveau température. Mes mains commencent à se gercer, on ressort les manteaux, les bonnets et les gants. On rallume le chauffage…Bref, il fait froid.

Puis, une envie soudaine de repenser à mes dernières vacances d’été : un road trip en Italie avec mon amoureux. De la voiture (beaucoup), des restaurants (énormément), des paysages à couper le souffle (woahh), des cappuccini à gogo, des bruschette, du risotto, une langue qui sonne doucement suavement à l’oreille (ma che bellissima !!!), i tutti quanti. Je reprends mon souffle pour vous publier quelques photos qui ramènera un peu de saveur estival au coin de votre cheminée.

Etape 1 : Lac de Côme

Peut-être un des lieux les plus magiques et romantiques au monde. J’ai eu la chance d’y passer mon 32ème anniversaire Je n’ai qu’une obsession : y retourner et y rester plus longtemps. La météo n’était pas en notre faveur mais cela restait magnifique malgré tout. Après une brève visite de Côme, nous sommes allés sur Lecco (sur l’autre pointe du lac en forme de Y), lieu de notre hôtel. Ils ont en plus la gentillesse de nous surclasser à cause de mon anniversaire.

IMG_1991

IMG_1987

IMG_1993

IMG_1992

IMG_1994

IMG_1988

Etape  : Milan

Milan fut une étape très agréable sans être extraordinaire. C’est plus petit qu’on ne le pense, du moins le centre historique. Un week-end suffit largement pour la visite.

IMG_2043

IMG_2044

IMG_2013

IMG_2009

IMG_2015

IMG_2039

IMG_2029

IMG_2018

Etape 3 : La Toscane (la Vallée du Chianti)

Des vignes et des oliveraies à perte de vue. Bienvenu en Toscane…rien qu’en prononçant son nom, je m’évade. Sûrement le lieu le plus magnifique qu’il m’ait été de voir sur cette Terre. Je voudrais me marier là-bas, vivre là-bas, vieillir là-bas, y mourir. Dommage que mon Italien soit sommaire. Je connaissais déjà Florence, ici j’ai découvert la campagne toscane et sa ville rivale Sienne. Notre hôtel Tenuta di Ricavo est d’un charme sans nom. Je vous encourage vivement à y séjourner si l’envie vous dit.

IMG_2066

IMG_2067

IMG_2123

IMG_2124

IMG_2140

IMG_2090

IMG_9098

IMG_2079

IMG_2064

Etape 4 : Rome

Là ce fut la course : trop de choses à voir en 5 jours. La Rome antique, le Vatican, etc. Ce fut une étape assez fatigante mais très riche. Avant tout, Rome pour moi c’est Vacances Romaines, Audrey Hepburn et Gregory Peck, Anges et Démons de Dan Brown, ou encore Gladiator. 3 oeuvres majeures, 3 époques différentes, 1 seule ville.

IMG_2146

IMG_2149

IMG_2152

IMG_2185

IMG_2186

IMG_2187

IMG_2194

IMG_9346

IMG_2199

IMG_2212

IMG_2229

IMG_2241

IMG_2244

IMG_2236

IMG_2253

IMG_9381

Etape 5 : Pise

pise 1*IMG_2293

Etape 6 : Cinque Terre

A faire hors-saison ! Le voyage fut assez difficile en train car énormément de monde.

IMG_2341

IMG_2302

IMG_2319

IMG_2340

Voilà j’espère vous avoir fait voyager un peu et surtout apporter de la chaleur. Ils ont prévu de la neige cette nuit sur Paris…

Buona notte a tutti

Loukoum

Mon voyage en Afrique du Sud

Coucou les Sweeties,

Oui ça faisait longtemps que vous ne m’aviez pas vue. Mais bon que voulez-vous, la vie est faite de haut et de bas et nous n’avons pas créé ce blog pour vous raconter nos déboires. Donc me revoilà c’est déjà ça :).

Je reviens donc pour partager avec vous mon voyage en Afrique du Sud. Pour la petite histoire, tous les ans, notre fournisseur organise un challenge pour les vendeurs. Si on fait 100% de notre chiffre de l’année précédente, on a une place, 105% 2 places, 110% 3 places et 115% 4 places. Ce challenge se limite à 4 places par entreprise agréé. Cette année encore, nous avons remporté 4 places. Je ne vous raconte pas la pression pendant les 4 mois du challenge, mais ça vaut le coup car les voyages qui nous sont proposés sont juste merveilleux !!!!

Cette année donc, je suis partie en Afrique du Sud avec 3 collègues (dont mon boss et sa femme), 4 personnes d’une entreprise basée à Bordeaux, 4 d’une autre près de Lyon et pour finir 5 personnes de chez notre fournisseur. Nous étions donc un bon petit groupe pour ce super voyage. La plupart du temps, les gens qui partent, font tous le voyages, donc je connaissais déjà quelques personnes de l’année précédente (à Berlin pour info).

Alors voilà, nous sommes partis du jeudi 6 au mardi 11 février en direction Cape Town. C’est court c’est sûr, mais c’est ce qui fait la magie de ces trip. Surtout que cette année, c’est la première fois que notre fournisseur organisait un voyage aussi loin. Les années précédentes, ça se passait en Europe.
Nous étions vraiment très impatients de découvrir ce pays. Nous avions tous des a priori et des idées sur l’Afrique du Sud, surtout à cause des suites de l’Apartheid. Mais, nous avons découvert une ville très cosmopolite, où toutes les populations se côtoient sans heurt. Cependant, cela reste très étrange de voir encore les « ghettos » où les populations noires étaient confinées et elles continuent à y vivre.
Les populations blanches, pour la plupart, vivent dans des maisons entourées de barbelés, de caméras, avec sur les murs des panneaux indiquant « attention ici on tue » ou alors « attention aux électrocutions ». Bref, des petits messages qui posent directement l’ambiance…L’Apartheid a-t-il réellement disparu ?

A part ça, Cape town est une ville très moderne avec tous les magasins que nous connaissons dans notre société occidentale.

Jeudi 6 départ pour Londres, et vol pour Cape Town (12 heures):

IMG_9881

IMG_9883

IMG_9891

IMG_9890

Vendredi 7, arrivée au Cap: tour guidé de la ville du Cap et de ses principaux sites.

« La ville mère, c’est le nom affectueux que l’on donne au Cap, la plus ancienne ville d’Afrique du sud, capitale législative du pays. Fondée pour servir de point de ravitaillement aux bateaux de la Compagnie des Indes Orientales Hollandaises, elle est devenue au cours des siècles un grand complexe moderne et l’une des plus belles villes du monde« .

IMG_9894

Notre guide nous conduit dans le centre ville historique du Cap. Les immeubles sont très modernes. On se croirait vraiment dans le centre ville d’une capitale européenne. La chaleur commence a se faire sentir. On est quand même passé de 5 à 25° en quelques heures. On est vraiment hors du temps, dans un cocon.

P1010171

P1010172

P1010173

P1010174

P1010175

P1010176

P1010177

Carpes « KOI ». De petite taille car lorsqu’elles deviennent trop grandes, les gardes les pêchent pour les mettre dans un lieu protégé. En effet, ces poissons valent une fortune et certaines personnes venaient le soir pour les voler. Donc ils ont préféré laissé que les petites.

P1010178

Oie d’Egypte

P1010179

Ces maisons sont classées au patrimoine. Mais le Cap est la seule ville où même les bâtiments classés peuvent être peints de n’importe quelle couleur. C’est l’esprit africain. Et les maisons sont vraiment très « flash ». C’est à celui qui aura la maison la plus colorée. Celle qu’on verra le plus.

P1010181

P1010182

P1010183

P1010186

Départ pour l’ascension du symbole de la ville, La Montagne de la Table.
« La Montagne de la table qui donne à la ville du Cap son site exceptionnel. La ville entière la regarde et s’est organisée en fonction d’elle. La Montagne de la table, au sommet plat, s’élève à 1086 m d’latitude et présente des falaises à pic. Flanquée de Devil’s Peak, de Lion’s Head et de Signal Hill, sa silhouette visite à plus de 100 km, fut toujours un excellent repère pour les navigateurs. le sommet offre des vues splendides sur la ville et la baie« .

View_from_Signal_Hill

IMG_9900

IMG_9904

Dîner au restaurant « Africa Café »

The_Africa_Cafe-Cape_Town

IMG_9917

africa-cafe

Retour à l’hôtel « Inn on the square » situé en plein centre de Cape Town. Il faut savoir que le centre ville n’est pas habité. Il n’y a que des entreprises, des administrations, des hôtels et des bars. Donc après le travail, le soir, le centre ville est désert. Notre guide nous avait prévenu, mais c’est tout de même étrange de voir ça. Le soir, dans les rues, il n’y a que les touristes.

1-inn-on-the-sqaure-front-480

Suter-27

IMG_0175

IMG_0176

Samedi 8 : Au bout du monde….
Départ pour le Cap de Bonne Espérance en longeant la côte Atlantique. Mais avant d’atteindre cet endroit magnifique, on arrive à Boulder’s Beach pour voir les manchots du Cap.

P1010196

P1010197

Les manchots sont protégés. Alors depuis quelques années, ils sont de plus en plus nombreux. Ils détruisaient la flore pour construire leur nid. Alors, les autorités, ont mise en place des nids artificiels pour protéger la nature qui est unique sur ces côtes.

P1010198

P1010199

Oui ça donne vraiment envie d’aller se baigner. Mais c’était sans savoir que la température de l’eau est de 10° (oui oui oui) et que le grand blanc a élu domicile dans ces eaux. Donc, quand on sait ça, bah on a plus trop envie d’y aller…

P1010201

P1010202

P1010203

P1010209

P1010211

P1010215

P1010219

IMG_9930

IMG_9935

Déjeuner au restaurant Black Marlin avec une vue superbe sur False Bay

IMG_9939

IMG_9940

IMG_9944

IMG_9946

IMG_9947

IMG_9948
On continue vers le Cap de Bonne Espérance. Un lieu magique et émouvant. C’est LE souvenir pour moi de ce voyage. Un souvenir pur et inoubliable.

IMG_9954

IMG_9951

IMG_9950

IMG_9949

IMG_9958

IMG_9964

IMG_9974

IMG_9975

IMG_9984

IMG_0447

IMG_9995

IMG_0449

IMG_0006

IMG_0018

IMG_0020

IMG_0031

IMG_0034

IMG_0039

IMG_0046

IMG_0048

Dîner au restaurant « Blues »

IMG_0057

IMG_0058

IMG_0059

IMG_0060

Dimanche 9 février : sur la route des vins dans des voitures de collection.
Je ne le savais pas, mais en Afrique du Sud, ils produisent du vin. Alors, je ne suis pas une grande connaisseuse, mais autant ils ont des blancs très bons, autant leur rouge …. je n’ai pas du tout aimé.
Nous sommes donc partis dans de magnifiques voitures de collection.

 » Le vignoble sud africain est réputé dans le monde entier. Au pied des falaises de granit, dans un pays généreux, de nombreuses vallées fertiles abritent le vignoble le plus réputé d’Afrique du sud. Les cépages ont été importés de France. Les domaines d’origine, ainsi que leurs vins, portent toujours des noms français »

IMG_0068

IMG_0065

IMG_0070

IMG_0071

IMG_0074

IMG_0079

IMG_0078

IMG_0086

IMG_0090

IMG_0094

IMG_0102

IMG_0104

IMG_0105

IMG_0107

IMG_0109

IMG_0110

IMG_0453

IMG_0450

IMG_0451

IMG_0452

Déjeuner au domaine de Grande Provence « Le manoir du 18e siècle et la maison du propriétaire reflètent le patrimoine des familles huguenotes. Ces familles possédaient une expérience vinicole et exploitèrent ainsi le domaine. Comme de nombreuses propriétés de la région, elle est construite au milieu de ses vignes, autour d’une maison de style dit « Cape Dutch » avec ses pignons blancs, son toit de chaume et dominé par les montagnes« .

Capture d’écran 2014-02-16 à 19.02.55

IMG_0116

IMG_0121

IMG_0123

IMG_0125

IMG_0126

IMG_0128

IMG_0135

IMG_0140

IMG_0141

Soirée blanche au « Grand café »
Pour notre dernière soirée, nous sommes allés dans un restaurant sur la plage. Nous étions tous en blancs et nous avions un espace réservé où nous avons pu déguster de très bons cocktails.

IMG_0336

IMG_0313

IMG_0154

IMG_0158

IMG_0164

Lundi 10 février : Dernier jour
Départ pour Robben Island, prison où Nelson Mandela a vécu pendant 18 ans. Il a été enfermé dans une cellule d’1m70 sur 2. Il dormait par terre. Les prisonniers politiques comme lui, avaient le pire des traitements. En comparaison, les tueurs, eux, dormaient dans des lits.
Cette visite a été un instant très émouvant pour nous tous.

IMG_0177

IMG_0178

IMG_0179

IMG_0318

IMG_0182

IMG_0319

IMG_0320

IMG_0321

IMG_0322

IMG_0323

IMG_0324

IMG_0194

Le jardin de Mandela où il s’occupait de ses pieds de tomates et où il écrivait en cachette ses lettres. Pour être sûr que les gardiens ne les détruisent pas, ils les cachaient dans la terre de son jardin avant de les donner à son gardien « facteur » qui comprenait son combat et passait les lettres à l’extérieur. D’ailleurs, notre guide, nous a dit qu’une fois au pouvoir, Mandela qui avait un grand humour avait nommé ce gardien « ministre des transports ».

IMG_0197

IMG_0200

IMG_0327

IMG_0210

Notre guide nous a prévenu « sur Robben Island, on ne prend rien: pas de caillou, pas de plante, rien. Sauf des photos » alors on a fait des photos.

IMG_0328

IMG_0228

Déjeuner au « Den Anker » sur le Waterfront et une vue spectaculaire sur la baie du Cap

IMG_0232

IMG_0182

IMG_0235

IMG_0236

IMG_0237

IMG_0238

IMG_0329

IMG_0257

IMG_0273

IMG_0334

Visite d’un magasin de pierres semi précieuses et précieuses. On nous a présenté la TANZANITE qui est une pierre bleue/violette qui est extraite dans une mine en TANZANIE. L’unique mine au monde qui selon les géologues, continuera à donner des pierres pendant 10 ans (seulement).

55.30ct Tanzanite Lot

Tanzanite-Rough-Emerald-0012-wu1

Départ pour l’aéroport et retour en France….snif snif

Voilà j’espère que vous aurez apprécié ce petit article et que cela vous aura donné envie de découvrir ce pays arc-en-ciel aux paysages magnifiques.

Aurèl.

Carnet de voyage : California Dreamin’ – Part 1 – San Francisco

hé hé hello la compagnie !

Me voilà de retour après un long voyage outre-Atlantique et outre-Amérique ! Comme on dit chez moi « come back dans les bacs et à l’attaque ». Mes sincères excuses pour cette longue absence sur mon blog adoré mais Juillet niveau professionnel fut intensément chargé puis il y a eu les vacances qui se sont enchaînés.

Pour me faire pardonner, je vous fais partager quelques photos de mon périple dans l’Ouest américain (non non je n’ai pas croisé Betty du blog de Betty…) sur bien sûr un fil rouge mode. Mon amoureux et moi avons réalisé un blog spécial pour notre road trip, si vous avez envie de voir notre périple avec bon plan, nos hôtels, nos petites galères, nos impressions : The Far West Road Trip

Mon périple commença à San Francisco après un très long voyage et un incident à l’aéroport de Miami. Et oui, ça n’arrive qu’à moi : j’ai récupéré mon bagage imbibé de rhum… Non pas que je sois alcoolique, mais la présence  de cette substance reste un mystère. L’autre énigme c’est la qualité de mon sac de voyage Delsey sensé être imperméable…sic. Résultat : 80% de mes fringues imbibés d’une odeur rappelant mon week-end d’intégration de mon école de commerce. Il y a mieux pour commencer ses vacances. Le lendemain, ce sera laundromat et tout sera réparé. Reste quand même ma robe en soie couleur corail achetée 160.00€ chez 1,2,3 pour le mariage de ma Aurel :(. Un conseil de parano : soit envelopper ses vêtements dans un sac, soit border le sac/valise de sacs plastiques histoire de limiter les dégats.

Bref, revenons à San Francisco version mode. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas cette ville – je parle surtout aux filles-, oubliez les talons surtout si vous venez en touriste. Et malgré le fait que nous étions en plein été, la petite laine est de rigueur notamment le soir car le vent souffle et glace. Du coup, n’ayant pas amené de collants ni de ballerines, on oubliera les robes pour SF. Ce sera jean + baskets Adidas Originals le jour et pantalon + spartiates Tropéziennes + glagla aux pieds le soir. On ne pourra pas dire que ce soit facile de bien s’habiller là-bas tellement les rues sont en pente (en montée ou descente) mais en pente de malade. Là j’ai fait mon quota d’exercice abdo-fessier pour l’année. Tu habites à SF, tu économises un abonnement en salle de sport.

Niveau magasins : j’ai fait dans le classique et raisonnable. Je me suis achetée 2 t-shirt Abercrombie & Fitch (29$ chacun) ; tandis qu’à Forever 21 je me suis plus lâchée pour un total de 90$ : 1 chemisier blanc avec col claudine noir, 1 pull capuche rayure rouge/blanc, 1 top blanc avec dentelles et pierres, 1 top rose avec broderie tendance indien squaw, 1 cheche noir. Sinon, je suis aussi allée chez Gap (et les prix m’ont fait ressortir) et Urban Outfitters (c’est moche, vulgaire et cher).

Voici quelques exemples de look made in SF pour lesquels j’ai privilégié le confort et la protection du vent frais :

Trench Zara, Jean Levi’s, T-Shirt H&M, Basket Adidas Originals, Lunettes Ray Ban, Sac Gérard Darel, Boucles d’Oreilles Satellite

Pantalon couleur sable Kookaï, T-Shirt H&M, Basket Adidas Originals, Lunettes Ray Ban, Sac Gérard Darel, Montre Guess, Boucles d’Oreilles fabriquées par Loukoum

Trench Zara, Pantalon noir slim H&M, Lunettes Ray Ban, Sac Gérard Darel